Lelabodart.com
Lelabodart.com

Cycles EPS danse, entrée par la démarche de création 

A partir de l'histoire de Simone Veil

Proposition d'une séquence d'apprentissage danse, entrée par la démarche de création, exemple niveau seconde

 

 

A partir de textes et caligrammes de Guillaume Apollinaire 

Proposition d'une séquence d'apprentissage danse, entrée par la démarche de création, exemple niveau seconde

A partir de l'oeuvre Babel heureuse de Montalvo et Hervieu

Proposition d'une séquence d'apprentissage danse, entrée par la démarche de création, exemple niveau seconde

A partir de l'oeuvre Haka de Preljocaj

Proposition d'une séquence d'apprentissage danse, entrée par la démarche de création, exemple niveau seconde

A partir de l'oeuvre Rosas danst Rosas de De Keersmaeker 

Proposition d'une séquence d'apprentissage danse, entrée par la démarche de création, exemple niveau seconde.

A partir du documentaire portant sur Kim Phuc séquence acrosport

Proposition d'une séquence d'apprentissage acrosport, entrée par la démarche de création, exemple niveau seconde

Portfolio de compétences par niveau cycle seconde et cycle terminal

 

Niveau 3

CONNAISSANCES

  Le danseur :

 - La danse en tant qu’activité de création, de communication de sens et/ou d’émotion, pas seulement de reproduction de formes.

- Les principes d’organisation du mouvement  dans l’espace, le temps, l’énergie

 Le chorégraphe :

- Les différents principes pour écrire son propos chorégraphique : le scénario (exploitation d’une histoire), le couplet/refrain, la variation sur le thème (une même idée évoquée sous la forme de tableaux successifs).

Sur sa propre activité :

 Le danseur :

- La qualité du mouvement

Les éléments favorables à la construction d’appuis stables, d’une respiration en relation avec le mouvement. 

La verticalité du corps et des éléments sur lesquels elle se construit pour pouvoir créer des équilibres ou  des déséquilibres maîtrisés. 

 Les différents segments corporels, les articulations qui les relient et  la variété de mouvements qu’elles peuvent produire.

 - La présence

 L’importance du regard.

 Sur les autres :

 Le danseur :

- Les prises d’informations sur ses partenaires pour réguler ses propres actions.  

Le spectateur/lecteur :

- Les critères simples  d'observation liés aux paramètres du mouvement, aux relations entre danseurs et aux qualités d'interprétation.

 Capacité :Savoir faire en action

Le danseur :

créer et transformer le mouvement en jouant sur les différents paramètres: 

- Du point de vue de l'espace :

Réaliser des mouvements dont l’origine, le trajet et la fin sont précis. 

Exploiter l’espace de façon variée : directions, niveaux, plans, formes, volumes. 

S’orienter dans l’espace par rapport à ses partenaires et aux spectateurs en lien avec ce que l’on veut donner à voir.

 -  Du point de vue du temps :

 Varier les durées d’un mouvement : lent/vite, accéléré/décéléré…, réaliser un arrêt sur image, tenir l'immobilité. 

Repérer le tempo d’une musique rythmique et le traduire par le mouvement pour se placer en accord ou en rupture.

- Du point de vue de l'énergie :  

Jouer sur les contrastes : saccadé/fluide, fort/faible, contenu/explosif,  dur/mou, lourd/léger, rigide/élastique… 

Soutenir son effort lors des répétitions (geste, séquence, chorégraphie).

  L'interprète :

- Placer son regard de manière intentionnelle. 

- Construire  son mouvement avec un ancrage dans le sol contrôlé par des appuis corporels et une respiration en relation avec le mouvement.

 Le chorégraphe :

- Exploiter, lier les transformations de mouvements dans l'espace, le temps et l'énergie au service du projet chorégraphique.

- Le spectateur/lecteur

 - Observer seul ou à plusieurs selon des critères simples et objectifs.

 - Identifier le type d’impact sur le spectateur. 

Attitude :Savoir-faire pour aider les apprentissages : 

Le danseur/le chorégraphe :

suivre une démarche de création artistique guidée par l’enseignant

 - Explorer, à partir d’inducteurs  (objets, documents, mondes sonores, thèmes....).

- Transformer  les réponses en jouant sur les paramètres du mouvement.

- Choisir parmi les propositions les plus pertinentes par rapport à son projet chorégraphique.

- Organiser les propositions selon les principes de composition retenus.

 - Mémoriser par répétitions la chorégraphie.

- Présenter la chorégraphie à des spectateurs/lecteurs

- Prendre en compte les observations des spectateurs/lecteurs pour de futures transformations. 

 Le spectateur/lecteur :

 - Lire une chorégraphie 

- Rendre compte de ses observations et de ses impressions à un groupe pour améliorer leur prestation et faciliter les prises de décisions : l’aider à faire des choix.

En direction de soi : 

Le danseur :

- Oser proposer ses idées puisées dans son imaginaire, ses expériences, son quotidien. 

- Accepter un rapport au corps qui privilégie la dimension évocatrice et sensible.

 - S’engager dans la répétition pour progresser.

- Oser sa danse, oser être sur  scène.

- Se concentrer dès son entrée sur l’espace scénique pour entrer dans une interprétation.

 En direction des autres : 

Le danseur/metteur en scène :

- Être à l’écoute des autres danseurs

- Être solidaire du groupe, en assumer les choix.

- Accepter de travailler en groupe dans une logique d'échange.

- Accepter les retours des spectateurs pour faire éventuellement évoluer la chorégraphie.

  Le spectateur/lecteur :

- Accepter la diversité des lectures face à la même composition et interprétation.

- Se libérer de son propre projet et se rendre disponible pour observer d’autres productions.

 

 

CP 3 DANSE CHORÉGRAPHIQUE COLLECTIVE  NIVEAU 4

Compétence attendue de niveau 4 :  pour la voie professionnelle, au bulletin officiel n°2 du 19 février 2009.  pour la voie générale et technologique, au bulletin officiel spécial n°4 du 29 avril 2010.

CONNAISSANCES:

  Le danseur :

 - Les éléments techniques nécessaires à la construction d’un corps porteur de sens : les appuis, l’ancrage au sol, l’alignement des segments, la répartition du poids du corps, la respiration.

 Le chorégraphe :

 - La configuration de l’espace scénique (centre, périphérie, avant-scène, fond de scène, côtés cour et jardin, diagonales) et son exploitation  du point de vue symbolique.

- Les différents éléments organisateurs des relations entre danseurs:

 - l’espace : différents groupements (cercle, étoile, ligne, diagonale…), différentes orientations entre danseurs (face à face, dos à dos, côte à côte, l’un derrière l’autre, dessous/dessus,  autour), différentes modalités de groupement pour occuper l’espace scénique.

- le temps : à l’unisson ou désynchronisé par alternance question/réponse, canon, cascade, fugue…

 - les rôles : à l’identique,  au contraire, en complémentarité.

 - les  modalités de relations : variété des surfaces en contact, variété des actions entre danseurs (impulser, porter, tirer, pousser, s’appuyer, contrepoids…), en jouant sur les regards.

 - Les différents procédés de composition: la répétition, l’accumulation, la transposition, l’inversion…

Sur sa propre activité :

 Le danseur :

- L'impact de la respiration sur le mouvement au niveau de l'amplitude, du relâchement, de l'élan, de la suspension et  l’effet produit sur le spectateur...

 - La qualité de contact (dosage de la tonicité et partie du corps qui touche) et la posture qui assure un rapport de confiance avec son partenaire.

 Sur les autres : 

Le spectateur/lecteur :

- Les indicateurs de lecture d’une séquence.

Capacités :Savoir faire en action :  

Le danseur :

- Créer une motricité de plus en plus complexe, diversifiée et originale au service du propos chorégraphique en jouant sur:  L'exploration de différentes qualités d'appuis (nature, angle, durée, intensité, statiques ou dynamiques).

 La dissociation segmentaire et les coordinations de plusieurs parties du corps: droite/gauche, haut/bas, un segment du corps/ le reste du corps...

 Le travail de l'équilibre/déséquilibre à partir de la conscience de l'axe. 

L'exploration de la notion de poids et de transfert.

 - Utiliser les paramètres du mouvement : l'espace, le  temps, l'énergie, de façon variée, combinée et inventive pour nourrir le propos expressif.

- Développer la notion de contact, l'accepter, l'explorer, donner son poids, recevoir celui de l'autre, varier les contacts et les relations avec les autres: pousser/tirer/transporter/maintenir, se servir de l'autre ou de son élan pour prolonger le mouvement.

Savoir travailler à l'écoute des autres.

 L'interprète :

 - S'engager émotionnellement pour jouer son rôle : être disponible, vivant  dans le regard, et oser être en scène.

 - Maintenir la qualité de l’interprétation lors des répétitions et de la présentation de la chorégraphie. 

Le chorégraphe :

 - Explorer, choisir et maîtriser différents procédés de composition avec l'enseignant qui permettront la construction du discours: l'aléatoire, la répétition, l'accumulation, la transposition...

- Explorer différentes organisations de l'espace scénique et faire des choix qui soutiennent le propos chorégraphique.

 L'interprète :

 - S'engager émotionnellement pour jouer son rôle : être disponible, vivant  dans le regard, et oser être en scène.

 - Maintenir la qualité de l’interprétation lors des répétitions et de la présentation de la chorégraphie. 

Le chorégraphe :

 - Explorer, choisir et maîtriser différents procédés de composition avec l'enseignant qui permettront la construction du discours: l'aléatoire, la répétition, l'accumulation, la transposition...

- Explorer différentes organisations de l'espace scénique et faire des choix qui soutiennent le propos chorégraphique.

 Le spectateur/lecteur :

- Analyser  les procédés de composition et les relations entre les danseurs au regard du propos.

- Défendre son point de vue au cours d’un débat.

Attitude :Savoir-faire pour aider les apprentissages :

 Le danseur/le chorégraphe :

 - Se répartir les rôles dans le groupe et se référer régulièrement à un regard extérieur, enseignant ou autre groupe d’élèves pour faire évoluer et enrichir sa chorégraphie.

 Le spectateur :

 - Distinguer, dans son analyse, les critères objectifs de lecture (« ce que j’ai vu » comme procédés, mise en espace…) avec ceux plus subjectifs (« ce que j’ai ressenti, compris dans le propos… »).

En direction de soi : 

S’impliquer et s’engager dans  les 3 rôles. 

 Le danseur :

- Développer une curiosité, entrer dans des univers singuliers et poétiques.

- S'ouvrir et accepter des propositions différentes.

- Accepter de faire autrement : s’identifier à , se différencier de, pour augmenter son vocabulaire corporel.

- Accepter la « mise en danger », s’éloigner de  ses habitudes (coordination, jeu…) en tant qu’interprète.

En direction des autres : 

S’ouvrir aux autres pour développer un projet. 

 Le danseur :

 - Accepter et entretenir une confiance mutuelle lors des contacts.

 - Entrer dans l’imaginaire et    l'intention  d’autre(s). 

Le chorégraphe :

- S’impliquer dans les choix chorégraphiques.

- Ecouter et prendre en compte l’avis des spectateurs.

 Le spectateur :

- Se laisser guider par son ressenti, ses émotions.

 

 

 

 

 

 

 

 

EPS seconde

Obectifs généraux  

 

 

de développer sa motricité

de savoir se préparer et s’entraîner

d’exercer sa responsabilité individuelle et au sein d’un collectif

de construire durablement sa santé

 d’accéder au patrimoine culturel

 

AFL

 L'interprète :

 - S'engager émotionnellement pour jouer son rôle : être disponible, vivant  dans le regard, et oser être en scène.

 - Maintenir la qualité de l’interprétation lors des répétitions et de la présentation de la chorégraphie. 

Le chorégraphe :

 - Explorer, choisir et maîtriser différents procédés de composition avec l'enseignant qui permettront la construction du discours: l'aléatoire, la répétition, l'accumulation, la transposition...

- Explorer différentes organisations de l'espace scénique et faire des choix qui soutiennent le propos chorégraphique.

 Le spectateur/lecteur :

- Analyser  les procédés de composition et les relations entre les danseurs au regard du propos.

- Défendre son point de vue au cours d’un débat.

 

Capacité :Savoir-faire pour aider les apprentissages :

 Le danseur/le chorégraphe :

 - Se répartir les rôles dans le groupe et se référer régulièrement à un regard extérieur, enseignant ou autre groupe d’élèves pour faire évoluer et enrichir sa chorégraphie.

 Le spectateur :

 - Distinguer, dans son analyse, les critères objectifs de lecture (« ce que j’ai vu » comme procédés, mise en espace…) avec ceux plus subjectifs (« ce que j’ai ressenti, compris dans le propos… »).

En direction de soi :  S’impliquer et s’engager dans  les 3 rôles. 

 Le danseur :

- Développer une curiosité, entrer dans des univers singuliers et poétiques.

- S'ouvrir et accepter des propositions différentes.

- Accepter de faire autrement : s’identifier à , se différencier de, pour augmenter son vocabulaire corporel.

- Accepter la « mise en danger », s’éloigner de  ses habitudes (coordination, jeu…) en tant qu’interprète.

En direction des autres :  S’ouvrir aux autres pour développer un projet. 

 Le danseur :

 - Accepter et entretenir une confiance mutuelle lors des contacts.

 - Entrer dans l’imaginaire et    l'intention  d’autre(s). 

Le chorégraphe :

- S’impliquer dans les choix chorégraphiques.

- Ecouter et prendre en compte l’avis des spectateurs.

 

Seconde EPS

 

 

Obectifs généraux

de développer sa motricité

de savoir se préparer et s’entraîner

d’exercer sa responsabilité individuelle et au sein d’un collectif

de construire durablement sa santé

 d’accéder au patrimoine culturel

CHAMP D’APPRENTISSAGE n° 3 : « Réaliser une prestation corporelle destinée à être vue et appréciée »

« Réaliser une prestation corporelle destinée à être vue et appréciée » Dans ce champ d’apprentissage, l’élève s’exprime corporellement devant un public ou un jury. Deux modes de pratique sont distingués : l’un à partir de réalisations corporelles expressives conduisant à une chorégraphie ; l’autre à partir de formes corporelles codifiées conduisant à un enchaînement ou une composition.

 

  Attendus de fin de lycée

S’engager pour composer et réaliser un enchaînement à visée esthétique ou acrobatique destiné à être jugé, en combinant des formes corporelles codifiées.

S’engager pour composer et interpréter une chorégraphie collective selon un projet artistique en mobilisant une motricité expressive et des procédés de composition.

Se préparer et s’engager, individuellement et collectivement, pour s’exprimer devant un public et susciter des émotions.

Choisir et assumer des rôles au service de la prestation collective.

Éléments prioritaires pour atteindre ces AFL

  Développer et enrichir une motricité expressive à l’aide de divers paramètres (espace, temps, énergie) pour provoquer une émotion ;  explorer et choisir des procédés de composition au service de la relation avec ses partenaires ;

 assurer différents rôles (interprète, chorégraphe, spectateur, juge, voltigeur, pareur, porteur, meneur…) ;  gérer la prise de risque dans le choix de ses actions ;  choisir, mettre en œuvre et réguler, seul et à plusieurs, un projet de composition ou d’enchaînement ;

  utiliser différents supports d’observation et d’analyse pour apprécier des prestations et définir des pistes d’amélioration ;

 se préparer, se concentrer pour se produire devant un public ;  maîtriser la réalisation individuelle de sa prestation pour la mettre au service de la production collective ;

 répéter et persévérer pour améliorer l’efficacité de ses actions.

 

 

Spé 1ere

 

 

L’enseignement de spécialité vise trois finalités principales :

aborder l’art de la danse par une approche à la fois sensible et scientifique qui prend en compte la diversité de ses esthétiques et de ses pratiques ;

acquérir des outils et des méthodes permettant de porter un regard éclairé sur la danse et de nourrir une pensée critique ;

construire son projet d’orientation en construisant, par les expériences vécues en danse, un itinéraire de formation singulier.

AFL

s’engager corporellement et publiquement en explorant la relation à soi, la relation à l’autre, la relation à l'environnement ;

conduire un travail chorégraphique singulier, personnel selon une pratique de recherche ;

mener une analyse sur le mouvement, l’œuvre, l’artiste, la danse, en les situant dans leurs divers contextes ;

rendre compte de ses acquis et de ses potentialités, et être en capacité de valoriser ses atouts.

 

Compétences

Créer

Mobiliser le corps en danse selon différents registres expressifs ou esthétiques.

Revisiter en actes des démarches artistiques identifiées dans les œuvres étudiées.

Créer un objet chorégraphique en mettant en jeu un ou des processus de composition.

 

Analyser

Recevoir de manière sensible une proposition chorégraphique.

Décrire et analyser les images du corps dansant à partir de différents supports d’observation.

Observer une œuvre selon divers axes de lecture pour en dégager les éléments constitutifs et la situer dans ses contextes.

     

 

Restituer

Présenter et interpréter une composition chorégraphique.

Rendre compte de sa propre expérience dansée, à l’écrit et à l’oral.

Discuter ou débattre de l’art de la danse, à l’écrit et à l’oral.

 

 

Thèmes d’étude :

« Le Corps en danse » ;

« La danse entre continuité et ruptures ».

 

 

Option fac seconde

 

 

Finalités

Vivre et explorer des pratiques plurielles en danse et les étapes de processus de création artistique.

 Développer une pensée réflexive sur ses prestations, sur les pratiques chorégraphiques et sur le monde.

 Développer des connaissances sur le spectacle vivant : œuvres, métiers, lieux

AFL

Connaître et maîtriser son corps dans ses dimensions sensibles et expressives.

  Conduire, partager et présenter des projets chorégraphiques singuliers.

  Analyser sa démarche de création en s’appuyant sur sa culture chorégraphique.

Compétences

Découvrir

 Construire par la pratique des repères sur l’anatomie du corps et le mouvement dansé.

 Construire une conscience corporelle en relation à l’espace et aux autres.

 Différencier les styles de danse et connaître des approches techniques et sensibles pour enrichir sa motricité et son vocabulaire dansé.

 Connaître des démarches de création de différents chorégraphes.

 

Créer 

Utiliser les différents paramètres du mouvement dansé et les procédés d’écriture chorégraphique au service d’une intention artistique.

 Collaborer avec des partenaires au service d’un projet commun.

  Réguler un travail chorégraphique en cours, partager et confronter son point de vue avec celui des autres.

Rencontrer

 Faire preuve de sensibilité et d’ouverture d’esprit dans sa rencontre avec différentes œuvres. 

Situer les œuvres et les artistes par la compréhension des contextes culturel, scientifique, politique, économique de la création (les métiers, les politiques culturelles et lieux dédiés à la création). 

Appréhender la diversité et la singularité des propositions et des points de vue.

S’interroger

 S’engager dans une réflexion et une analyse individuelle et collective sur la place du corps et de la danse dans les sociétés. 

Concevoir, tenir et présenter un carnet de bord annuel, reflet de ses expériences, de son engagement et de sa réflexivité au sein des expériences de danse (ateliers de pratiques, rencontres avec des artistes, des œuvres, des spectacles et des lieux culturels).

 

Option fac 1ere

 

 

Enjeux et finalités

 Vivre et explorer des pratiques plurielles en danse et les étapes de processus de création artistique.  Développer une pensée réflexive sur soi, sur les pratiques chorégraphiques et sur le monde.  Développer des connaissances sur le spectacle vivant, ses œuvres ses métiers, et ses lieux.

Attendus de fin de lycée

 Connaître et maîtriser son corps dans ses dimensions sensibles et expressives.  Conduire, partager et présenter des projets chorégraphiques singuliers.  Analyser sa démarche de création en s’appuyant sur sa culture chorégraphique.

Compétences

Expérimenter 

Comprendre et exploiter les paramètres du mouvement dansé au service d’une intention artistique.

 S’approprier les outils de l’improvisation.

 Connaître et s’approprier des démarches, des processus et des procédés de composition.

Créer

 Exploiter différents styles et techniques de danse pour s’engager dans la création d’une gestuelle personnelle.

 Engager une sensibilité et révéler sa singularité par l’expérience de différents registres d’interprétation.

 S’organiser de façon autonome au sein d’un processus de création artistique et en connaître les étapes.

Partager

 Prendre en compte les caractéristiques de l’autre pour créer son projet chorégraphique. 

Transmettre une danse ou un dispositif chorégraphique à différents publics.  Contribuer collectivement à la réussite d’un projet commun.

Analyser

 Analyser des œuvres selon leur processus de création, leur inscription dans les contextes historique, social, scientifique et politique ainsi que dans le parcours de l’artiste.

 Analyser individuellement et collectivement sa démarche de création et réguler le travail en cours.

Concevoir, tenir et présenter un carnet de bord annuel, reflet de ses expériences, de son engagement et de sa réflexivité au sein des expériences de danse (ateliers de pratiques, rencontres avec des artistes, des œuvres, des spectacles, d’autres publics et des lieux culturels).

Thèmes d’étude

La danse, une expérience de l’altérité

 

 

 

 

Version imprimable Version imprimable | Plan du site
lelabodart@gmail.com

Email