www.lelabodart.com
  www.lelabodart.com

RE-VISITER Matisse-Projet transdisciplinaire

Co enseignement Sophie Martinez et Mathilde Lemaitre

« L'art peut mourir, ce qui compte c'est qu'il ait répandu des germes sur la terre. (…)

Une peinture, il ne faut pas se soucier qu'elle demeure telle qu'elle, mais plutôt qu'elle répande des semences d'où naissent d'autres choses. »

Joan MIRÒ (1893-1983)

 

 

« Picasso, aujourd'hui, est dans les musées ? C'est très bien. Mais que ferait Picasso aujourd'hui pour donner une forme neuve à la société ? »

Michelangelo PISTOLETTO (né en 1933)

 

« Penser, c’est dire non. En tous ces cas-là, c’est à elle-même que la pensée dit non. Elle rompt l’heureux acquiescement. Elle se sépare d’elle-même. Elle combat contre elle-même. Remarquez que le signe du oui est d’un homme qui s’endort ; au contraire le réveil secoue la tête et dit non. Non à quoi ? Au monde, au tyran, au prêcheur ? Ce n’est que l’apparence. Il n’y a pas au monde d’autre combat. (…) Et ce qui fait que le tyran est maître de moi, c’est que je respecte au lieu d’examiner. Même une doctrine vraie, elle tombe au faux par cette somnolence. C’est croire que les hommes sont esclaves. Réfléchir, c’est nier ce que l’on croit. Qui croit ne sait même plus ce qu’il croit. Qui se contente de sa pensée ne pense plus rien. » ALAIN

 

in Propos sur les pouvoirs« L’homme devant l’apparence » , 1924.

également:SARTRE disait « Penser, c’est penser contre soi-même. »

 

 

 

 

 

Il est possible de transposer dans les arts plastiques en disant : créer, c'est créer CONTRE.

contre,... tout contre, en s'appuyant, se référant, se liant à …..

→ contre, à l'encontre de ...en s’opposant et se démarquant de...

 


On crée en s'appuyant sur quelque chose, Piet Mondrian disait ainsi :

« Rien n'existe que par son contraire dans la vie comme dans l'art »

 

 

RE-VISITER

 

→ Revisiter en tant que spectateur c'est revenir (re-venir) ; re-voir, re-vivre, regarder autrement, voir autre chose...

 

→ Revisiter en tant que créateur c'est réinterpréter (interpréter à nouveau), s'approprier, renouveler, transformer, adapter aux enjeux artistiques contemporains, à ses médiums de prédilections ou à ses préoccupations et ressentis personnels..

 

CONSIGNES :


Comment "re-visiter" le musée Matisse et son exposition « Metamophoses » sur la sculpture de Matisse en tant que créateur (plasticien et danseur) et proposer à un public, à partir d'une création artistique personnelle, une rencontre renouvelée avec les œuvres d'art ?


Comment créer à deux, une création commune entre plastique et danse ?

Le rapport avec l' (l)es œuvre(s) ne sera pas forcément visible mais sera réel et explicité.

 

« Le but de mon œuvre n'a jamais été de détruire mais de construire, de créer des liens, car nous devons tous espérer que l'humanité va se rapprocher, et cela sera d'autant plus facile si nous comprenons mieux. Je serai heureux d'avoir, ducompréhension contribué avec mes modestes forces à cette moins au sein de notre famille slave.»

 

Alphonse MUCHA

 

CONTRAINTES :

 

» =Formats, Supports : planche type « planche d’architecture » ou « planche de design une ou 2 feuilles raisin

on trouvera au centre une vue de la représentation (danseur, lieu de la danse, créations plastiques)

on trouvera un QR code renvoyant à la video de la danse

on trouvera des essais de couleur et textures

on trouvera un encart avec des explications du brainstorming danse/arts pla → qu'est ce qui fait filiation ? qu'est ce qui fait rupture ?

on trouvera des vues des mouvements de danses importants

on trouvera des dessins des réalisations plastiques (décors, accessoires, peintures, maquillages, costumes... etc)

on trouvera des détails précis travaillé de manière très aboutie (plastiquement et pour la réalisation)

on trouvera une vue (dessin ou peinture de qualité) de l'oeuvre inspiratrice avec son cartel (références complètes)

un titre donné à la création

le nom des 2 créateurs

>techniques libres mais choisies volontairement (approfondissement technique attendu)

 

 

- Situer votre travail en filiation-rupture ou en avec les œuvres que vous re-visitez

 

- Ancrer votre travail dans une démarche contemporaine (enjeux artistes actuels)

- parti-pris personnel: affirmer un singulier, tant dans la réalisation (plastique sensible) que dans vos choix sémantiques, symboliques, thématiques.

 

→ une analyse plastique de l'oeuvre choisie (rendue sur papier) est attendue en annexe de la planche (2 pages min police 12)

 

Evaluation

 

Compétences

D

A

EA

NA

Créer

 

 

 

 

S’engager dans une démarche personnelle, singulière, réfléchie et critique pour mener à terme un projet chorégraphique.

 

 

 

 

Conduire un travail de recherche sur le corps (conscience du corps, qualités et paramètres du mouvement, techniques et codes gestuels, improvisation, corps producteur de sens, etc.).

 

 

 

 

Restituer

 

 

 

 

Présenter et interpréter une composition chorégraphique en affirmant des partis pris en matière d’écriture, de dramaturgie et de scénographie.

 

 

 

 

Discuter, débattre de la réception d’une œuvre, à l'oral

 

 

 

 

 

 

Exposer l’œuvre, la démarche, la pratique

COMMUNIQUER Au Public

D

A

EA

NA

 

- Dire et partager sa démarche et sa pratique, écouter et accepter les avis divers et contradictoires.

 

- Présenter sa démarche par différents moyens, oralement et à l’écrit, en choisissant des langages et techniques permettant de donner à voir avec efficacité un projet, une démarche, une réalisation

 

 

 

 

 

- Être sensible à la réception de l’œuvre d’art, aux conditions de celle-ci, aux questions qu’elle soulève et prendre part au débat suscité par le fait artistique.

 

- Engager un dialogue sur son travail et celui de ses pairs en motivant des choix et écoutant des observations

 

 

 

 

 

 

Oral de présentation

critères (selon les critères du Grand Oral) :

 

Voix claire et captivante : La voix soutient efficacement le discours.

Variations de ton : Qualités prosodiques marquées (débit, fluidité, variations et nuances pertinentes, etc.).

Vocabulaire riche et passion : Le candidat est pleinement engagé dans sa parole. Il utilise un vocabulaire riche et précis.

Organisation claire et compréhensible (expliquée = des parties) de l'oral : Discours fluide, efficace, tirant pleinement profit du temps et développant ses proposition

Connaissances et connaissances plus vastes (culture) :Connaissances maîtrisées, les réponses aux questions du jury témoignent d'une capacité à mobiliser ces connaissances à bon escient et à les exposer clairement.

Interactif et attentif au jury : S'engage dans sa parole, réagit de façon pertinente. Prend l'initiative dans l'échange. Exploite judicieusement les éléments fournis par la situation d'interaction.

Argumentation de qualité : Maîtrise des enjeux du sujet, capacité à conduire et exprimer une argumentation personnelle, bien construite et raisonnée

 

 

 

 

 

 

Version imprimable Version imprimable | Plan du site
lelabodart@gmail.com

Email