www.lelabodart.com
  www.lelabodart.com

Auto-portrait


Travail initialement prévu à la formation Maeght- mais confinement et interdiction de sortie en raison du risque d'attentat

Co-enseignement: Mathilde Lemaitre & Sophie Martinez

Si nous ne pouvons pas aller au Musée et danser/creer dans ce lieu, nous allons imaginer ce lieu dans les murs du lycée Guillaume Apollinaire

http://www.maeght.com/histoire/fondation-maeght.html

 

Utilisons la salle de danse du Lycée Apollinaire comme un lieu d'expérience de création, et de collaborations artistiques.

Créons un décors aussi inspirant que les jardins de la fondation
 

Discours de camus pour la reception du prix Nobel: 

« J’ai suivi toute ma scolarité dans une société anormale où il se passait des choses monstrueuses », explique l’artiste William Kentridge. (Artiste sud Africain)

 

Son travail mixant les arts, le travail de dessin et de corps, l'animation d'image et l'intégration de danses et de musique sera inspirant dans notre parcours. Son expérience d'une société en souffrance et en lutte, en opposition avec elle-même (apartheid), son travail "politique", créateur, extrêmement personnel et intime (autoportrait), ouvrira la réflexion sur les liens entre personnalité, environnement (culturel,social et politique) et la création. Comment partir de soi, pour créer et "embarquer" le spectateur dans une expérience sensorielle autant que politique, esthétique autant qu'éthique?

"Auto-portrait"

La fulgurance chaotique, Samuel Yal

Réparation, Samuel Yal

Samuel Yal, artiste contemporain combine créations en céramique et travail video (et stop motion). Son oeuvre questionne les processus de création et de desagrégation, il travaille la question de la rémanence du spirituel et les poids des codes esthétiques dans notre culture comme dans une interculturalité ouverte.

Enjeux :
- définir qui je suis
- quels sont mes gouts personnels? (notion de valeurs esthétiques)
- comment j'interragis avec les autres ? (Mon rôle de chorégraphes: comment je communique mes idées aux danseurs interprétes; comment je collabore dans une équipe de travail en vu d'une réalisation commune)
- comment je trasmets mes idées dans le groupe afin d'être dans une réeelle collaboration artistique?

Objectifs:  Construire une démarche artistique de création par 2 ou 3
Dans le vocabulaire de l'art, la démarche désigne la manière dont un artiste conduit un raisonnement à travers la réalisation de ses œuvres successives.

De l'idée à la réalisation:
- l'idée: le point de départ
- le travail de recherche en studio (maniére dont on va faire emerger le mouvement ou les choix plastiques)
- les regles du jeu de la composition (comment va t'on construire, procédés de composition qui vont être utilisés)
- la composition (choix que l'on fait à la fois sur le mouvement, le processus decomposition, la scénographie)
- la réalisation
- l'archivage

L'idée: le point de départ
Quoi ? (le sujet de création, le point de départ, l'idée) : "l'auto- portrait"

- recherche autour de sa personalité :
l'outil: l"anneagramme : c' est un système d’étude de la personnalité basé sur 9 profils de caractères. Certains les appellent des ennéatypes. Cet outil permet de mieux se connaître et de mieux comprendre comment fonctionne autrui.



Cela permet de trouver en outre des mots forts décrivant sa personalité et ses modalités d'interraction avec autruit

Travail d'atelier collectif sous forme de jeux théatraux et dansés  "En référence à Pina Bausch"

 

Tableau 1 : qui je suis ?

  • Lister son prénom et surnom (en ligne)
  • Par 2, l’un décrit l’autre sur une feuille puis le traduit dans le corps puis c’est à l’autre de le faire, depuis la ligne chaque binôme s’avance « je suis…… » pendant que le second le fait par le corps, puis échange des rôles

Tableau 2 : qu’est ce que je fais face à une difficulté de la vie ?

  • Question : que fait un animal pris au piège, L’un énonce l’autre passe par le corps puis on inverse les rôles, (depuis la ligne en fond de scène chacun s’avance
  • Décrire un paysage par le corps et par la voie, vouloir attirer l’attention du spectateur faire les gestes de + en + grands, puis de + en + petits (idem pour les variations de voix)
Autres questions supports :
 



Le travail de recherche en studio (maniére dont on va faire emerger le mouvement ou les choix plastiques)
Consignes: à partir des mots définissant votre personalité (en ce jour, car tout est toujours en évolution), correspondant au brainstorming ou à la recherche documentaire d'une maniére plus général 
définir si vous construisez à partir de l'évocation des mots ou de leurs formes ou structures (ou des deux)

Danseurs:
- choisir 5 gestuelles représentatives de ce que vous êtes
- définir un/des espaces
- définir un/des rapport au temps
- définir un/des relations au flux

Plasticiens:
- choisir 2 (ou 3) médiums représentatifs de ce que vous êtes
- définir un/des gestes plastiques + des formes
- définir un/des textures et supports
- définir un/des règles de compositions (rythmes dans l'image)
- définir un/des couleurs + valeurs (lumières/luminosités)

Construire avec son binome danse/plasticien une peinture sur corps correspondant à (plusieurs possibles) :
- les mots sortis
- les formes symboliques
- l'évocation des idées soudjacentes
- la démarche de composition envisagée

- l'impact souhaité sur le spectateur

Les regles du jeu de la composition (comment va t'on construire, procédés de composition qui vont être utilisés)
Consignes: Réaliser un solo (duo possible) de 1'30



La composition (choix que l'on fait à la fois sur le mouvement, le processus decomposition, la scénographie)
Comment? Amener le Musée dans nos murs:
L'outil:
Création du décor projeté inscrustation sur fond vert
Démarche de création de Eugéne Frey et/ou travail autour du film "Pina" de Wim Wenders en 3D


 

Eugéne Frey, Exposition Monaco, 2020

Consignes: définir dans le groupe ce qui est le plus pertinent et selectionner 30 secondes de la chorégraphie à modéliser sur fond vert, inscruster le travail des plasticiens, décors du mouvement, défini comme un tout.

« Pour collaborer, peintres et poètes (et danseurs...) se veulent libres. La dépendance abaisse, empêche de comprendre, d’aimer. Il n’y a pas de modèle pour qui cherche ce qu’il n’a jamais vu. A la fin, rien n’est aussi beau qu’une ressemblance involontaire » Paul ELUARD                                       

autrement dit vous co-créez, il n'y a pas un art au service de l'autre mais une création à 4 mains...

Exposer avec son groupe sa démarche de création et ses choix (préparation au grand oral)

" La réthorique c'est l'art de gouverner son auditoire par l'usage virtuose d'un rapport au monde qui est de plus en plus détaché du reel dont le rétheur est un menteur efficace qui contraint les autres sans s'engager dans son dire. Et celui qui n'entre pas dans son jeu c'est ce que les grecs appellent le parrhésiaste c'est à dire celui qui vise la parrhésia, le courage de la vérité comme disait Michel Foucault à la fin de sa vie. Il s'est fait l'historien proprement renversant de la parrhesia c'est à dire de ce moment où celui qui parle se risque lui même et engage sa relation aux autres dans le parler vrai. C'est donc un engagement et un rapprochement, engagement de celui qui parle dans ce qu'il dit, rapprochement par ce dire de ceux qui veulent bien l'écouter, rapprochement avec le monde réel que la réthorique au contraire éloige ou masque"
Patrick Boucheron, enseignant au collége de France

La réalisation et l'archivage
Consignes: Filmer les 30 secondes de travail sur fond vert, inscruster grace au logiciel plastique le décor imaginé par son binome plasticiens, création d'un teaser vidéo de l'ensemble des travaux engagés sur la journée.

 

Tutos pour l'incrustation sur fond vert:

https://www.iskysoft.com/fr/video-editing/green-screen-app.html

Déroulement de la journée:

 

9h-10h: en salle d'arts plastiques
Accroche arts plastiques sur Samuel Yal et Kendrige
Accroche danse sur les valeurs esthétiques

10h15-11h: au gymnase
Notion d'auto portrait l'annéagramme

11h-11h30: Notion de démarche de création
Le "je" chez Pina Bausch

11h30-12h30: La construction collective
Discussion et mise en oeuvre du travail plastique sur corps

12h30-13h30: Picnique (sur le plateau sportif)

13h30-14h : Finalisation des travaux sur corps

14h-15h: La création et les choix
Travail de création chorégraphique et plastiques

15h-16h30: Présentation et restitution

16h30-17h : Mes choix sur fond vert

 

Les critéres d'évaluation

 

Compétences

D

A

EA

NA

Créer

 

 

 

 

S’engager dans une démarche personnelle, singulière, réfléchie et critique pour mener à terme un projet chorégraphique.

 

 

 

 

Conduire un travail de recherche sur le corps (conscience du corps, qualités et paramètres du mouvement, techniques et codes gestuels, improvisation, corps producteur de sens, etc.).

 

 

 

 

Restituer

 

 

 

 

Présenter et interpréter une composition chorégraphique en affirmant des partis pris en matière d’écriture, de dramaturgie et de scénographie.

 

 

 

 

Discuter, débattre de la réception d’une œuvre, à l'oral

 

 

 

 

 

Compétences communes aux deux enseignements de spécialité

Exposer l’œuvre, la démarche, la pratique

COMMUNIQUER Au Public

D

A

EA

NA

 

- Dire et partager sa démarche et sa pratique, écouter et accepter les avis divers et contradictoires.

- présenter sa démarche par différents moyens, oralement et à l’écrit, en choisissant des langages et techniques permettant de donner à voir avec efficacité un projet, une démarche, une réalisation

 

 

 

 

 

- Être sensible à la réception de l’œuvre d’art, aux conditions de celle-ci, aux questions qu’elle soulève et prendre part au débat suscité par le fait artistique.

- Engager un dialogue sur son travail et celui de ses pairs en motivant des choix et écoutant des observations

 

 

 

 

 

→ Oral de présentation

critères (selon les critères du Grand Oral) :

Voix claire et captivante : La voix soutient efficacement le discours.

Variations de ton : Qualités prosodiques marquées (débit, fluidité, variations et nuances pertinentes, etc.).

Vocabulaire riche et passion : Le candidat est pleinement engagé dans sa parole. Il utilise un vocabulaire riche et précis.

Organisation claire et compréhensible (expliquée = des parties) de l'oral : Discours fluide, efficace, tirant pleinement profit du temps et développant ses proposition

Connaissances et connaissances plus vastes (culture) :
Connaissances
maîtrisées, les réponses aux questions du jury témoignent d'une capacité à mobiliser ces connaissances à bon escient et à les exposer clairement.

Interactif et attentif au jury : S'engage dans sa parole, réagit de façon pertinente. Prend l'initiative dans l'échange. Exploite judicieusement les éléments fournis par la situation d'interaction.

Argumentation de qualité : Maîtrise des enjeux du sujet, capacité à conduire et exprimer une argumentation personnelle, bien construite et raisonnée

 

 

 

 

 

Version imprimable Version imprimable | Plan du site
lelabodart@gmail.com

Email